Sélectionner une page

Edito Lycée

Édito     « La réforme du lycée… au lycée Saint-Denis »

Nous allons accueillir dans quelques mois nos futurs élèves de Seconde. Certaines familles et certains élèves de 3°, que nous avons déjà rencontrés, ont déjà intégré qu’ils vont demain rejoindre le lycée dans un contexte de réformes, réforme du lycée et réforme du baccalauréat. Ils se projettent parfois déjà sur les choix de spécialités générales ou technologiques qui vont se présenter à eux en fin de Seconde. D’autres sont sans doute encore dans la logique précédente de baccalauréats généraux spécifiques et de baccalauréats technologiques.

De notre côté, nous avons avancé collectivement, enseignants et personnels administratifs et éducatifs, dans l’appropriation de ces réformes. C’est pour moi l’occasion de les remercier à nouveau pour leur  investissement depuis le 14 février 2018, date de la conférence de presse de notre Ministre.

Nous avons pu obtenir l’ensemble des spécialités de la voie générale et nous avons bien sûr conservé toutes les filières technologiques préexistantes.  C’est une chance pour notre établissement.

Nous avons toujours voulu placer « l’élève au centre de notre Projet Pédagogique ». Cette réforme est donc l’occasion pour nous de travailler encore plus, sur les trois années du lycée, le Projet de l’Élève, en osant sortir de certaines voies d’excellence qui n’en étaient plus pour de nombreux élèves.

 

Je souhaite que nous jouions le jeu de la réforme à fond.

Nous devons essayer de toujours mettre en avant chacune de nos spécialités, générales ou technologiques.

Les premiers conseils de classe de Seconde nous montrent déjà que, en fonction des projets des élèves, certains ont déjà bien compris la chance qu’il leur est offerte de pouvoir faire des choix nouveaux.

Pour l’enseignement supérieur, nous proposons, grâce à de nombreux partenariats,  une offre complète jusqu’à bac+3, et en projet bac+5, originale, et qui répond pleinement à la volonté affirmée aujourd’hui du Ministère de favoriser l’obtention de diplômes de l’enseignement supérieur. Nous avons rendu possible l’obtention d’une Licence, et bientôt d’un Master, dans des domaines où l’étudiant construit lui-même son parcours, en évitant les écueils de la L1 et des études longues à l’Université. Le BTS est aujourd’hui une étape.

Ce sont ces messages d’anticipation, pour le lycée et le pôle supérieur, que nous devons, les uns et les autres, mettre en avant

                                                                                                    ANNONAY, le 31 janvier 2019 

                                                                                                               Bernard GRANGE

Choisissez les études qui vous ressemblent
Mention légale